Avril 2015

Editorial

Parmi les thèmes qui vous sont proposés dans ce numéro de notre magazine Prevision, le retour sur l’exercice écoulé à la lumière des résultats 2014, la mise en exergue des défi s et opportunités apparus dans le sillage du «séisme du franc fort» de mi-janvier et le survol des possibilités offertes dans le cadre de la gestion de la santé en entreprise et du versement anticipé en vue de l’accession à la propriété du logement pourraient vous intéresser, chères lectrices, chers lecteurs. La politique clairvoyante menée par la clinique Siloah, laquelle a choisi de se repositionner sur le marché complexe de la santé et de revoir ses solutions de prévoyance, constitue un sujet tout aussi passionnant. Enfin, ne manquez pas de lire l’interview intéressante que nous a consacrée le directeur de notre cliente aux idées novatrices, la clinique d’urgence et centre de soins et de rééducation Siloah à Gümligen.

Stefan Muri

Stefan Muri
Directeur

Sous l’influence d’un premier trimestre agité

Statistiquement, le mois de janvier est généralement des plus propices pour les investisseurs.

Les caisses de pension et autres investisseurs institutionnels profitent en effet du premier mois de l’année pour adapter, voire réorienter leurs stratégies de placement. Par ailleurs, c’est généralement en janvier que l’excédent de capital de l’année précédente est investi. En ce sens, rien ne laissait présager qu’il n’en serait pas ainsi cette année.

Une décision de la BNS aux conséquences immédiates …

Comme nous le savons tous, la Banque nationale suisse a redéfini les règles en décidant brutalement d’abolir le cours plancher de l’euro et d’abaisser les taux d’intérêt dans la zone négative. En l’espace de deux jours seulement, le Swiss Market Index (SMI) a perdu plus de 16%. En outre, le franc suisse s’est apprécié de près de 20% par rapport à toutes les autres monnaies, ce qui signifie que chaque placement en devises étrangères a enregistré une perte équivalent à un cinquième du capital investi. L’ampleur de la correction a pris de court les investisseurs suisses. La Previs non plus n’a pas été épargnée par ce séisme, subissant provisoirement des pertes comptables, ce bien qu’environ 80% des devises étrangères aient été couvertes contre le franc suisse (à l’exception des actions étrangères). Toutefois, en choisissant de maintenir résolument notre cap stratégique et tactique, nous sommes parvenus à dégager un rendement de l’ordre de 1.22% au premier trimestre 2015. Un résultat auquel notre gestion efficace du risque n’est pas étrangère.

… et très lourdes

Néanmoins, les intérêts incroyablement bas (négatifs dans certains cas) ont une incidence beaucoup plus fâcheuse pour les institutions de prévoyance. Pour des questions de sécurité et en vertu d’exigences régle-mentaires, les caisses de pension investissent dans des obligations de premier rang. Si ces placements viennent à produire des rendements nuls, voire négatifs, les perspectives de rendement se détériorent visiblement. Dans ces conditions, le capital est investi dans des placements à risque, lesquels offrent aujourd’hui encore des rendements intéressants. En conséquence, c’est l’ensemble des placements patrimoniaux qui, délibérément ou non, présente un niveau de risque accru. La Previs entend relever ce défi de manière proactive. Ainsi, nous orienterons encore davantage nos activités sur l’immobilier direct d’une part – l’une de nos compétences-clés – et sur les placements dans des projets d’infrastructures et des actions non cotées en Bourse (private equity) d’autre part. Les rendements escomptés nous paraissent raisonnables eu égard aux risques encourus, jugés acceptables. Ici aussi, notre politique de gestion du risque nous permet de prendre les bonnes décisions pour nos placements.

Un résultat 2014 réjouissant

Un taux de couverture de 96% et de nouvelles étapes franchies.

L’année 2014 s’est inscrite presque parfaitement dans la lignée des années précédentes. Les marchés des capitaux, lesquels contribuent pour la plus large part à garantir les rentes actuelles et futures au titre de «troisième cotisant», ont également connu une évolution favorable en 2014. Affichant un rendement de

L’exercice 2014 boucle sur un résultat positif.

6.6%, les placements patrimoniaux ont rapporté près de 164 millions de francs. Avec des taux de respectivement 7.2 et 4.3%, les placements financiers et les placements immobiliers directs ont produit un rendement supérieur à la moyenne. Par contre, la fortune de la Previs est légèrement inférieure à celle des leaders de la branche du fait de la mise en oeuvre d’une stratégie de placement prudente et soucieuse des risques. Comparativement aux autres caisses de pension, le rendement 2014 se situe toutefois dans le haut du tableau.

Eu égard au résultat obtenu, nous avons pu franchir une première étape sur la voie de l’abaissement du taux technique¹. Ce dernier a été réduit de 4 à 3% au 1er janvier 2015.

Des perspectives de rendement qui appellent d’autres mesures

Les perspectives de rendement revues sensiblement à la baisse pour l’avenir impliquent néanmoins la nécessité d’abaisser encore davantage le taux d’intérêt technique. Dans cette optique, des capitaux supplémentaires ont déjà été mis de côté lors du bouclement 2014. Le Conseil de fondation se penchera sur les mesures à entreprendre au cours du premier semestre 2015.

¹Le taux technique est utilisé pour calculer les capitaux nécessaires à couvrir les droits à une rente. Il correspond au rendement Futur escompté.

Début des travaux dans le cadre des projets de construction de Lyss et de Thörishaus

Le développement et la réalisation de projets de construction gagnent toujours plus en importance aux yeux de la Previs. Ainsi, deux des projets dont elle s’est dotée en 2014 ont vu leurs travaux débuter dernièrement.

Portalyssa, Lyss

Le lotissement Portalyssa verra le jour au nord-est de la gare de Lyss. Il accueillera 96 appartements locatifs et 46 appartements en propriété, ces derniers étant réalisés de manière autonome par Implenia SA au titre d’entreprise totale. L’off re d’objets locatifs comprend des appartements de 1½ à 5½ pièces pour une surface utile pouvant atteindre 145 m². Ce lotissement moderne saura séduire aussi bien les personnes seules que les couples et les familles. Tous les appartements sont accessibles par un ascenseur et disposent d’un balcon ou d’une terrasse en attique. Les appartements, conçus selon les normes Minergie, seront disponibles au 1er juin 2017.

Thörishaus

Un immeuble comptant au total 46 appartements locatifs est en cours de construction à proximité de la gare de Thörishaus Dorf. L’offre comprend des appartements de 2½ à 3½ pièces dont la surface habitable peut atteindre 87 m². Au rez-de-chaussée, une importante surface commerciale abritera une succursale du détaillant Denner. D’autres surfaces encore à louer pourraient accueillir un coiffeur, un cabinet médical ou des bureaux, par exemple. Steiner SA réalise les travaux selon les normes Minergie en tant qu’entreprise totale. Les appartements seront disponibles au 1er juin 2016.

Avec ces nouveaux appartements, nous investissons près de 60 millions de francs dans des projets prometteurs à une période où les taux d’intérêt sont particulièrement bas.

Visualisation des projets Portalyssa et Thörishaus (de g. à d.): deux lotissements Minergie proches du centre

Introduction réussie du nouveau logiciel de gestion

Après plus de neuf mois de travail, notre nouveau logiciel de gestion a été mis en service avec succès le 5 janvier 2015. Il a subi et réussi sa première grande épreuve dès le premier jour, avec le traitement et le versement des rentes de janvier. Le traitement de l’ensemble des listes de déclaration de salaires reçues a suivi dans la foulée. Les employeurs ont reçu les déductions LPP correctes dans les meilleurs délais.

Le nouveau système informatique donne entièrement satisfaction et nous avons constaté une nette hausse d’efficacité par rapport aux années précédentes. Nous remercions tous nos clients de la compréhension dont ils ont su faire preuve durant cette délicate phase de transition entre l’ancien et le nouveau système.

L’avoir de prévoyance pour la propriété du logement

Dans la pratique, les assurés sont sans cesse confrontés à diverses questions en lien avec le versement anticipé des fonds de prévoyance du 2e pilier (encouragement à la propriété du logement [EPL]). Voici quelques réponses qui vous aideront à mieux vous y retrouver.

Quel est le montant maximal pouvant être utilisé aux fi ns de financer une habitation à usage de l’acquéreur dans le cadre d’un versement EPL?

Jusqu’à l’âge de 50 ans, le capital de prévoyance du 2e pilier peut être utilisé intégralement pour l’encouragement à la propriété du logement. Après 50 ans, le montant du versement EPL se limite au maximum au capital accumulé à l’âge de 50 ans ou à la moitié du capital accumulé disponible au moment du versement. Le montant exact est indiqué sur le certificat de prévoyance ou peut être demandé à la Previs.

Le retrait de fonds de la prévoyance professionnelle à des fins d’accession à la propriété du logement est-il soumis à un montant minimal?

Oui. Le montant minimal d’un tel retrait est de 20’000 francs.

Un versement anticipé peut être demandé tous les cinq ans.

Quelles sont les incidences d’un versement anticipé de capital dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement?

Il est important de rappeler qu’un versement anticipé de capital entraîne une réduction des prestations de prévoyance et, suivant le plan de prévoyance, une diminution des prestations d’assurance en cas de décès ou d’invalidité. Dans de nombreux cas, il est judicieux de combler cette lacune de couverture en concluant une assurance de risque privée.

Pourquoi dois-je payer un impôt sur le capital lors d’un versement EPL?

A l’image du versement en capital des prestations de vieillesse, il s’agit du versement d’avoirs du 2e pilier jusqu’alors bloqués et exonérés d’impôts. L’impôt sur le capital est donc dû dans le cas d’un versement.

Qu’advient-il des impôts versés au moment du versement EPL si le capital perçu est remboursé par la suite?

En cas de remboursement du capital perçu dans le 2e pilier, l’assuré a droit au remboursement des impôts payés dans le cadre du versement EPL, toutefois sans les intérêts.

Puis-je procéder à un rachat dans la caisse de pension si j’ai déjà bénéficié d’un versement EPL sous forme de capital?

Avant de pouvoir à nouveau porter le montant d’éventuels rachats en déduction du revenu imposable, il y a lieu de rembourser, à la caisse de pension, les avoirs perçus au titre de l’encouragement à la propriété du logement.

Existe-t-il une obligation de rembourser?

En cas de vente du logement, le versement anticipé doit être remboursé. Si l’assuré entend à nouveau utiliser ce montant en vue d’acquérir un logement dans un délai donné, il peut le transférer sur un compte de libre passage.

Comment faut-il procéder pour bénéficier d’un versement EPL?

Il vous suffit de remplir le formulaire «Demande de versement anticipé dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement». Le formulaire et une feuille d’information sont disponibles sur www.previs.ch/formulaires.

Remarque importante:

Clarifiez auprès de votre banque quel pourcentage du capital provenant de la pré-voyance professionnelle est pris en compte comme capital propre.

La Fondation et la clinique Siloah main dans la main avec la Previs

La Previs gère la première caisse de prévoyance autonome pour le compte de l’entreprise Siloah Ärzte AG. Dans l’interview ci-après, Thomas Mattmann, directeur de la clinique d’urgence et centre de soins et de rééducation Siloah à Gümligen, nous dévoile sa stratégie.

Si l’on passe devant le site de Siloah à Gümligen, on se retrouve face à un imposant chantier. De quoi s’agit-il?

Le nouveau bâtiment principal, baptisé Elim, est en cours de construction sur notre site hautement diversifié. Véritable pièce maîtresse et lieu de rencontre, il nous permettra d’étoffer et de centraliser notre off re sur plus de 8000 m². L’inauguration du bâtiment principal coïncidera avec l’ouverture du centre hospitalier gériatrique bernois Siloah (BESAS) aux 2e et 3e étages. Grâce aux 70 nouveaux lits à disposition, nous pourrons fournir toute la palette des prestations gériatriques, de la rééducation à la consultation mémoire. Par ailleurs, plusieurs cabinets médicaux ainsi que des centres de thérapie et de conseil y emménageront également. Un lieu de rencontre central verra le jour au rez-de-chaussée, avec une réception, un restaurant et un magasin. Notre objectif était de créer un établissement de «soins médicaux intégrés» proposant des prestations interdisciplinaires variées dans un environnement familier, à la fois proche de la campagne et du centre-ville.

Créer sa propre caisse de prévoyance pour plus de flexibilité.

Quelles sont les raisons qui ont poussé Siloah à s’agrandir?

Depuis de nombreuses années déjà, Siloah déploie une stratégie visant à se positionner dûment dans la médecine gériatrique et à développer le domaine des soins aigus. La construction du nouveau bâtiment principal reflète la diversité du site Siloah. Nous offrons aux locataires un large choix d’affectation des locaux. Grâce à cette collaboration interdisciplinaire, nous sommes en mesure de proposer une offre complète de soins médicaux d’un seul tenant.

Où résident les principaux défis dans votre branche?

L’instauration de soins médicaux intégrés revêt des formes très variées: développement de notre offre de soins aigus, conclusion de nouveaux partenariats stratégiques et mise en place du centre hospitalier gériatrique BESAS. Il est crucial de garder en permanence le contrôle de la situation et de veiller à ce que l’on soit considéré comme un tout.

Quelle importance est accordée à la prévoyance vieillesse dans votre entreprise?

Aujourd’hui comme demain, nous entendons nous imposer comme un employeur attractif. Aussi offrons-nous par exemple des conditions de travail favorables à la famille. C’est un principe qui nous tient à coeur, au même titre que la prévoyance vieillesse, notamment. Nous voulons que tous nos collaborateurs bénéficient d’une prévoyance vieillesse et d’une couverture dans la prévoyance professionnelle. Nous assurons également les bas salaires, par exemple en cas de reprise d’une activité professionnelle.

Previs Prévoyance a connu elle aussi des changements, jouissant du statut de fondation collective depuis janvier 2015. Quel regard portez-vous sur la nouvelle orientation de votre caisse de pension?

L’offre étant plus souple, nous jouissons d’une plus grande latitude pour nous positionner de façon adéquate grâce au libre choix du plan de prévoyance et aux possibilités qui nous sont données d’exercer notre influence. La Previs montre ainsi qu’elle se soucie de ses clients et anticipe leurs besoins respectifs.

A l’avenir, la Previs continuera à assurer le personnel de Siloah dans la prévoyance professionnelle. Une partie des collaborateurs l’est même dans votre propre caisse de prévoyance depuis début 2015. Pourquoi avoir choisi cette solution?

Suite au regroupement de la clinique et de la Fondation Siloah, nous nous sommes trouvés en présence de solutions différentes en matière de prévoyance professionnelle, que nous nous devons d’uniformiser à moyen terme. De plus, les exigences en termes de prévoyance professionnelle ont évolué pour notre entreprise dé-sormais élargie. La solution retenue dans le cadre de la caisse de pension porte sur 500 assurés. Nous sommes convaincus d’avoir choisi la meilleure solution qui soit en optant pour une caisse de prévoyance autonome auprès de la Previs.

Dernière question: dites-nous ce dont vous êtes particulièrement fier sur le plan personnel?

Nous sommes parvenus à faire bouger considérablement les choses en peu de temps et à stimuler l’innovation dans le paysage de la santé. Voilà une réussite dont je suis très fier!

Nous adressons nos remerciements à M. Mattmann pour cette interview réalisée par écrit.

Siloah – ensemble dans l’intérêt de votre santé

Antenne régionale pour les soins médicaux intégrés, Siloah peut se prévaloir d’une longue expérience dans le domaine médical et chirurgical, de même que dans les soins et la prise en charge des patients et des pen-sionnaires de longue durée. L’établissement dispose d’une infrastructure médicale moderne. Des capitaux sont régulièrement investis dans la formation continue des médecins, et l’offre de services est élargie continuellement. Pièce maîtresse de l’entreprise, le nouveau bâtiment principal Elim, qui off rira 70 lits supplémentaires et de nouvelles prestations en gériatrie, ouvrira ses portes en août 2015. Il s’agit là d’une nouvelle étape importante dans l’histoire presque centenaire de l’entreprise Siloah.

Participer gratuitement aux séminaires sur la gestion de la santé organisés par la Haute école de Lucerne

Les études le montrent: l’instauration de mesures dans les entreprises en vue de prévenir et de détecter rapi-dement les pressions et maladies dues au travail permettent de réduire les coûts. Les séminaires pratiques sur la prévention fournissent les informations et instruments de conduite dont vous avez besoin. Les séminaires spécialisés sont organisés par la Haute école de travail social de Lucerne sur mandat de PKRück et en collaboration avec cette dernière. La participation aux séminaires est gratuite pour les clients de la Previs. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur www.previs.ch/seminaires-sur-la-prevention.

Montants-limites des assurances sociales 2015/16

Commandez les chiffres repères au format carte de crédit: info@previs.ch.

Abonnez-vous à la version électronique du magazine Prevision et à notre newsletter sur www.previs.ch/inscription